Tous Mes Conseils Pour Les Concours

Apprendre anglais pour réussir ses études La communication de la citroën ami 1

De la même manière la décision de l'embauche du travailleur concret, n'est pas en général stratégique (bien qu'à l'embauche du chef du plus haut rang ou le spécialiste de la plus haute qualification, capable à d'aider à l'organisation atteindre ses buts globaux, une telle décision peut être stratégique).

Partiellement cela “la gestion de la planification” insère l'attention voulue vers le climat d'organisation nécessaire pour que la planification était créateur. La méthode efficace de la création d'un tel climat est l'encouragement de la large participation à la planification des travailleurs de tous les niveaux. On peut encourager les travailleurs, pour qu'ils proposent les considérations sur l'amélioration de la planification des nouveaux services, les modifications des services produits, le changement de la structure d'organisation, la production de la nouvelle stratégie etc. Telles propositions doivent être assez argumentées et pièces à l'appui argumentés pour que les travailleurs planifiés puissent les estimer et voir, autant chaque proposition mérite l'étude ultérieure.

Elle insère entièrement le système des plans, le procès de la planification, le sous-système de la gestion de la planification et partiellement — trois autres éléments : les sous-systèmes de la garantie d'organisation, la garantie d'information et la prise de décisions.

Deux aspects des plans appelé comme les premiers sont la sortie principale du système de la planification stratégique. Cependant ils doivent s'appuyer sur les plans en cours des projets, les programmes et la production. Il faut les transformer en futurs plans (projets) industriels et spéciaux. Deux derniers aspects des plans sont aussi la partie du système de la planification stratégique.

Les changements stratégiques des facteurs réglés. Les conditions de marché changent il ne semble pas très souvent et brusquement, c'est pourquoi tout prévoir dans le plan stratégique possible. En raison de cela dans lui se reflète l'ensemble des variables, qui peuvent être corrigés en train de l'exécution du plan indiqué. Sur la réalisation des changements donnés on dirige les buts et les tâches des plans des actions, le choix de qui est produit particulièrement soigneusement pour l'acquisition des résultats souhaités. Au développement des plans des actions on peut élaborer les programmes spéciaux avec les tâches, les actions concrètes et les limites de temps.

Schématiquement montrer le contenu de la base de données son lien avec les éléments du procès de la planification, ainsi qu'avec de diverses sources de l'information planifiée on peut comme il suit (le schéma “la base D'information de la planification stratégique”).

Certes, on ne peut pas faire le procès de l'acceptation des décisions planifiées entièrement objectif et systématique. Le sous-système de la prise de décisions doit servir du moyen du groupement des jugements et les estimations des chefs à un entier dans le cadre de l'analyse formelle des décisions. Un tel complément mutuel des estimations subjectives et l'analyse formelle intensifie les possibilités des chefs de prendre les décisions stratégiques dans les situations complexes.

Le sous-système de la prise de décisions. De la description du procès de la planification on voit que la planification est indissolublement liée à la prise de décisions sur les buts et les stratégies. Donc, aucune procédure de la planification ne sera pas jusqu'à la fin de systémique sans approche réglée de sa phase la plus importante — la prise de décisions.

La nécessité de l'élaboration du système des plans, c'est-à-dire les ensembles des plans liés, est définie par ce que les décisions des problèmes complexes stratégiques sont aussi assez complexes. Ils sont complexes dans ce sens que demandent le compte de tels si différents facteurs selon la nature, comme scientifique, technique, technologique, financier et cetera, les participations et les soutiens des différents clients de l'organisation.

L'insertion du sous-système de la prise de décisions au système de la planification sert pour souligner le caractère de la planification comme du procès notamment les prises de décisions, ainsi que pour montrer la nécessité de la réception de l'information spéciale et son tel traitement, qui contribue à l'acceptation des décisions meilleures.